Fonds patrimoniaux

A+ A- Aa
Partager cette page :

La Réserve des livres anciens



La réserve de la BU de Perpignan compte environ 1800 volumes dont près de 560 volumes datant d’avant la Révolution française. Ces livres anciens ont des provenances diverses. Trois provenances principales sont à signaler :

La succession Lafabrègue, comprenant près de 250 livres anciens, le plus ancien remontant à 1560). Il s’agit surtout d’ouvrages de droit. Les anciens possesseurs de ces ouvrages sont souvent des professeurs de l’ancienne Université de Perpignan, notamment Joseph Jaume, professeur de droit français recteur de l’Université de Perpignan en 1770, ou des familles illustres d’hommes de loi et de juristes, tels les Jaubert-Campagne.

Traité de Joseph Jaume sur les successions - Manuscrit - 1789

Le don Arago entré à la bibliothèque en juin 2013 suite à une convention entre l’Université et le Lycée Arago. 270 livres anciens issus des collections de l’ancien Collège royal de Perpignan, fondé en 1667 et tenu par les Pères Jésuites. Ce don comprend également les ouvrages de la bibliothèque du Collège de garçon, XIXe et début XXe siècle. Un ensemble remarquable et complet pour étudier la composition d’une bibliothèque d’un grand établissement scolaire du XIXe siècle.



Le don Pagnon-Maudet, donné à la Fondation de l’Université et conservé à la bibliothèque universitaire. 250 livres (dont 42 ouvrages des XVIIe et XVIIIe siècles) proviennent des collections de Félicien et Henri Maudet, issus d’une vieille famille catholique et royaliste du Roussillon.

Réserve - 340.54 REGURegulae Juris tam civilis... Lyon, héritiers de Jacques Giunta, 1566Réserve - 348 DUPRLexicon juris civilis et canonici... Francfort-sur-le-Main, 1581RéserveManual de exercicis y cantichs espirituals. Perpignan, Guillaume-Simon Le Comte, 1758

La Grande Guerre dans les fonds patrimoniaux de la Bibliothèque Universitaire de Perpignan (pdf) : document réalisé lors de l'exposition présentée du 5 décembre 2014 au 17 janvier 2017 à la BU Droit-Lettres.

 

Les fonds particuliers

 
Fonds Jordi ARQUER (1907-1981)

Personnage important de la vie politique sud-catalane (fondateur ou co-fondateur de plusieurs organisations politiques, écrivain et traducteur). Refugié à Perpignan après la Guerre d’Espagne, il poursuivit ses activités en exil (Perpignan, Mexico, Paris puis à nouveau Perpignan) et mourut à Perpignan en 1981. Il avait constitué une bibliothèque et des archives historiques sur la Guerre d’Espagne, le marxisme et le mouvement ouvrier – ensemble d’une qualité exceptionnelle que des institutions américaines ont cherché à acheter. C’est finalement la fondation FIEHS (Fondation Internationale d’Etudes Historiques et Sociales - dont le siège social se trouve à Genève mais dont toute l’équipe technique résidait à Perpignan) qui a racheté ce fonds qui a constitué le noyau dur de son service documentaire. Ces documents se trouvent actuellement au Pavelló de la República de l’Université de Barcelone. La Bibliothèque universitaire de Perpignan a pu récupérer la partie restante de sa bibliothèque et de ses archives après le décès de son épouse.


Fonds Grando (1889-1975)

La perle des fonds spéciaux de la BU. Né et mort à Perpignan, écrivain et poète catalan, animateur et divulgateur infatigable de la culture catalane du Roussillon. Charles Grando fut surtout, durant plus de 40 ans, l’homme des Jeux floraux du Roussillon et Félibrige catalan. La BU possède ses archives et sa bibliothèque (coupures de presse, livres, photographies, lettres…), ensemble remarquable pour étudier la vie culturelle de la catalogne du Nord au XXe siècle. Ce fonds d’une grande richesse a été acquis en 1977.
Jeux Floraux du Genêt d'Or 1954
Jeux Floraux du Genêt d'Or 1954 - numéro spécial de la revue Tramontane
Status de la Compagnie Littéraire du Genêt d'Or - Jeux floraux du Roussillon
Status de la Compagnie Littéraire du Genêt d'Or - Jeux floraux du Roussillon
Fonds Batlle (1861-1943)

Antoine Batlle, poète et compositeur de chansons, fut fondateur du groupe choral des « Cantayres catalans » et à l’origine de nombreuses chansons populaires. La BU possède un petit fonds de correspondances et de manuscrits textuels et musicaux.

Fonds Queralt

Josep Queralt, fondateur des Editions Proa à Badalona en 1928, s’est réfugié à Perpignan au moment de la Retirada. Après quelques années, il a décidé de relancer sa maison d’édition qui a fonctionné jusqu’à sa reprise par l’éditeur barcelonais Aymà au milieu des années 1960. Au centre d’un réseau d’intellectuels exilés, de traducteurs prestigieux et d’écrivains et d’artistes contemporains, il a édité à Perpignan une centaine d’ouvrages. Ses archives ont été confiées par sa veuve à des amis de la famille, les Gravosqui. Jeanne Gravosqui leur a consacré un mémoire et a confié ce fonds au CPEC (Centre Pluridisciplinaire d’Etudes Catalanes) du Centre Universitaire de Perpignan. Après un passage par l’IFCT, le fonds comprenant les archives et de nombreux ouvrages des éditions PROA, ont été transférés dans les magasins de la B.U.
Page de titre du cycle romanesque El pelegrí apassionat de Joan Puig i Ferreter paru en 12 volumes à PerpignanPage de titre du cycle romanesque El pelegrí apassionat de Joan Puig i Ferreter paru en 12 volumes à Perpignan

Fonds Brazès (1893-1980)

Les archives d’Edmond Brazès sont entrées à la Bibliothèque universitaire en juin 2016, grâce au don de Marie GRAU, qui les détenait des héritiers de l’écrivain.
Edmond Brazès (Céret 1893-1980) est “le poète du Vallespir”, comme son maître Josep Sebastià Pons serait celui du Riberal et de l'Aspre, et son ami Jordi Pere Cerdà, celui de la Cerdagne. Il a laissé un petit nombre de livres (poésies, proses, théâtre), et de nombreux manuscrits, inédits, brouillons ou projets.

Ce fonds d’archives peut être divisé en deux grands ensembles :
  • L’ensemble de l’œuvre d’Edmond Brazès à l’état de manuscrit ou de tapuscrit comportant ses corrections. Se trouvent ainsi 22 volumes de brouillons de ses livres édités et de projets d'édition, à divers états de leur élaboration, ainsi que des manuscrits anciens dont le matériau sera réutilisé dans des textes postérieurs, en particulier les journaux de guerre repris dans Els tres ocells.
  • Un autre ensemble illustre la vie culturelle catalane avec les archives de la section catalane des Jeux Floraux de la Ginesta d'Or (pour la période où Brazès, succédant à Carles Grandó, en a été secrétaire de 1966 à 1974) ; des correspondances diverses, en particulier avec Josep Sebastià Pons ; les papiers d'Esteve Caseponce ; enfin des coupures de presse, classées (actualité de la vie culturelle roussillonnaise des années 1960-70) ou non (ses nombreuses collaborations dans les revues Courrier de Ceret, Cri cérétan, Tramontane, etc.).
Le fonds comporte aussi quelques documents personnels et familiaux.


Volumes publiés dans la collection Biblioteca A tot vent
Biblioteca A tot vent" - collection des Editions Proa

Extrait du carnet de guerre d'Edmond Brazès
"Extrait du carnet de guerre d'Edmond Brazès"
Partager cette page :

Mise à jour le 15 décembre 2016